Wiki Le Seigneur des Anneaux

Chers utilisateurs et utilisatrices, bienvenue sur le wiki ! Pour profiter entièrement du Wiki Le Seigneur des Anneaux, connectez-vous !

EN SAVOIR PLUS

Wiki Le Seigneur des Anneaux
Advertisement
Wiki Le Seigneur des Anneaux

Forme simplifiée des Valar, de leurs Maiar et de leurs fonctions


Les Valar (Vala au singulier) sont des puissances créées par Eru Ilúvatar. Ils font partie des Ainur, mais décidèrent d'aller sur Arda pour la rendre meilleure. Ils ont une représentation physique, mais sont généralement nus, c'est-à-dire sous forme d'esprit. Ils apparaissent souvent sous forme humaine, en fonction de leurs pouvoirs. Ils sont tous égaux en majesté, et leur forme physique ne sert qu'à pâlir leur éclat.[1]

Guillemets - 3.png
Les plus grands de ces esprits [les Ainur] furent appelés par les Elfes les Valar, les Puissances d'Arda, et les humains souvent les appelèrent des Dieux.
— Le Silmarillion, Valaquenta


Histoire[]

Les Valar sont des Ainur aux nombre de quinze qui furent façonnés par la pensée d'Eru. Ils participent notamment à la création d'Arda à travers la musique d'Eru, et se référent souvent l'un à l'autre comme "frère" ou "sœur". Chacun des Ainur ajouta sa propre part à la musique créant le monde incarné, à l'exception de Melkor, qui à l'époque était considéré comme le plus fort d'entre eux. Sa vision de ce qu'Arda aurait dû être différait de celle d'Eru, ce qui a conduit à son bannissement et à une grande rébellion qui causerait la plupart des maux du monde d'Arda.

Les quinze Valar habitaient à l'origine sur Almaren, une île cachée sur le "Grand Lac", mais après sa destruction et mle remodelage de la Terre, bien avant le Réveil des Elfes, ils déménagèrent en Aman et fondèrent le royaume de Valinor.[2] Ils deviendront connus comme les "Puissances du monde", bien qu'ils interviennent rarement directement dans le cours des événements du monde. Eru leur a plutôt donné la délégation d'Arda, et ainsi à Valinor ils fondèrent la ville dorée de Valimar, leurs propres manoirs dispersés à travers la plaine; et Máhanaxar, l'"Anneau du Destin", auquel ils conféreraient et tiendraient des conseils.

Plus tard Eru créa pour eux des êtres célestes inférieurs, nommés les Maiar, qui étaient leurs serviteurs. Bien que subordonnés aux Valar, les Maiar étaient néanmoins puissants. Nous pouvons notamment citer Melian, Sauron nommé Mairon, Olórin plus tard nommé Gandalf, et les autres Istari, et ceux qui deviendraient les Balrogs. La plupart des Maiar étaient associés à des Valar particuliers :

  • Ossë et Uinen, les "Pouvoirs des Océans", servent sous Ulmo.
  • Curumo, beaucoup plus tard connu sous le nom de Saruman, servait Aulë le Forgeron.
  • Sauron quant à lui servira, dans un premier temps, Aulë avant d'être corrompu par Melkor.

À l'origine Melkor chercha à s'emparer du pouvoir de Valinor pour lui seul, mais Manwë, appela à l'aide des esprits afin de combattre ce dernier, parmis lesquels on peut retrouver les autres Valar ainsi que les Maiar. Melkor finit par se retirer d'Aman suite à courte guerre pour le bien des Elfes. Et alors que les Valar poursuivirent leur création pour l'ameublement du monde, Melkor conspira dans l'ombre afin de revenir et de reprendre le pouvoir. Quelques temps plus tard, il revint en secret et parvint à détruire les Deux Arbres du Valinor avec l'aide d'Ungoliant. Suite à cet évènement, les Valar décida de créer le Soleil et la Lune afin d'éclairer le monde.

La Guerre des Joyaux débuta après que Fëanor ait refusé de raviver la lumière des deux Arbres grâce aux pouvoirs des Silmarils. Il mit fin à l'allégeance qui existait entre les Valar et les Ñoldor et se lança dans une guerre entre les Elfes et Morgoth.[3] Les Valar fortifièrent rapidement leur royaume et provoquèrent la "cache de Valinor", empêchant ainsi Morgoth, Fëanor et ses partisans d'entrer. Le conflit entre Morgoth et les Valar ne fut résolue qu'à l'apogée de la guerre, au cours de laquelle les Valar vinrent physiquement au Beleriand, aidèrent à la défaite des forces de Morgoth et à la conquète d'Angband. Ce dernier sera capturé emmené à Aman et jeté derrière la Porte de la Nuit.[4]

Au Second Âge, les Valar créèrent l'île d'Elenna au milieu de la mer, pour les nobles peuples des Edain qui avaient résisté et enduré la guerre contre Morgoth. Sur cette île fut établi le royaume de Númenor, qui dura trois millénaires jusqu'à ce que leur roi Ar-Pharazôn tente d'aller à l'encontre de l'interdiction des Valar. Ces derniers coulèrent l'île et les Númenóréens survivants naviguèrent vers l'est et s'installèrent en Terre du Milieu.

Une fois que Sauron eut commencé à reprendre le pouvoir en Terre du Milieu après sa défaite duarnt la Bataille de la Dernière Alliance, les Valar envoyèrent un ordre de cinq Maiar, les Istari, en Terre du Milieu, pour fournir une forte opposition à Sauron jusqu'à sa destruction finale.[5]

Membres notables[]

Ils sont au nombre de quatorze, sept Rois et sept Reines. Melkor ne compte plus parmi les Valar et son nom n'est plus prononcé. Voici leur nom, leur femme, et leur royaume :

  • Manwë est le plus fort, il est aussi le premier des Rois. Il est le frère de Melkor, qu'il ne cesse de combattre.[1]

    Manwë.

    C'est le Seigneur d'Arda et de ses habitants. Il est le Seigneur de l'Air et aime les vents, d'où son autre nom de Sulimo. Il est aussi maître des oiseaux, comme les Aigles. Varda est sa femme, la Dame des Étoiles. Elle est si belle qu'on ne peut la décrire par des mots humains ou elfiques. Manwë et Varda ne se séparent que rarement. Ils habitent au-dessus de Oiolossë, le dernier pic de Taniquetil, la plus haute montagne sur terre. Ils peuvent ainsi voir le monde entier. Ils sont ceux que Melkor craint le plus.[1]
  • Ulmo est le Seigneur de l'Eau, et il est seul.

    Ulmo.

    Il parcourt tous les cours d'eau et les mers et ne reste jamais au même endroit. Il est le deuxième plus puissant Valar après Manwë. Il ne vient que rarement au conseil des Valar, sauf sujets graves. Quand il revêtait une forme physique, toutes créatures en étaient effrayées car il ressemblait à une vague d'apparence humaine orné d'un heaume noir et d'une cotte de mailles, où l'eau ruisselle comme de l'argent. On dit que l'eau reflète sa voix. Il aime néanmoins les Hommes et les Elfes et il est même assez proche de ces derniers. Il est dit que chaque cours d'eau est une part de lui. Il connaît chaque peine et douleur d'Arda, et sans lui Manwë ne serait pas au courant de beaucoup de choses.[1]
  • Aulë n'est pas moins puissant qu'Ulmo. Il est le Maître de la Terre et de ses trésors.

    Yavanna et Aulë.

    Il est maître forgeron et sculpte le relief de la Terre du Milieu. Tout ce qui s'y trouve lui appartient : or, argent, mithril... Il ressemble fort à Melkor par ses pouvoirs et sa volonté de créer du neuf et de l'inattendu. Mais il faisait la volonté d'Eru, contrairement à Melkor. C'est lui qui a créé et façonné les Nains. Sa femme est Yavanna, celle qui apporte les Fruits. Elle aime tout ce qui pousse sur Terre et est à l'origine, par exemple, des Ents. Elle est souvent de forme humaine, étant une femme vêtue de vert, ou en arbre magnifique, les racines plongeant dans l'eau d'Ulmo et le feuillage vers les vents de Manwë. Elle est appelée la Reine de la Terre.[1]

Námo, Nienna, et Irmo.

  • Les Maîtres des Esprits, les Fëanturi, sont deux frères : Námo et Irmo. Ce sont leurs vrais noms, mais on les nomme communément par le lieu où ils demeurent. Námo vit à l'ouest du Valinor. Il est le Gardien de la Maison des Morts, celui qui convoque les âmes des tués. Il connaît chaque chose passée et chaque chose à venir, sauf si Eru ne le permet pas. Il est le Grand Juge des Valar. Sa femme est Vairë, la Fileuse, qui tisse les événements de la Terre du Milieu qui tapissent le palais de Mandos. Son frère, Irmo, est le Maître des Visions et des Rêves. Il vit dans ses jardins de la Lorien, les plus beaux du monde. Son épouse est Estë la Douce, qui soigne tous les maux. Les Valar aiment venir trouver le repos dans leur jardin. Nienna est la sœur des Fëanturi, et vit seule. Elle est la souffrance, et pleure les dommages de Melkor sur le monde. Elle vit à l'extrême-ouest du Valinor. Elle préfère la tristesse des cavernes de Mandos au bonheur de Valimar appelée aussi Valmar, ville de Valinor. Les morts aiment apprendre d'elle la sagesse, et non le chagrin.[1]

Tulkas.

  • Tulkas est un puissant guerrier, le plus fort au combat. Il vint en dernier sur Arda pour combattre Melkor, qu'il déteste plus que tout. Il se bat sans cesse, et ne se fatigue jamais. Il a les cheveux et la barbe dorés et a toujours une arme à la main. Il a un grand courage, et rit pendant les batailles pour se moquer des ennemis. Sa femme est Nessa, la sœur d'Oromë. Elle court plus vite que n'importe quelle créature et se plaît à courir avec les cerfs et les biches. Elle est la meilleure danseuse d'Arda.

Oromë.

  • Oromë est aussi un grand combattant. Bien que moins fort que Tulkas, sa colère est terrible. Il est un grand chasseur de monstres et de bêtes féroces. Il se plaît avec les chevaux et les arbres. Oromë aime monter sur son cheval blanc, Nahar, à travers les forêts de la Terre du Milieu, des flammes jaillissaient de ses sabots d'or. Le son de sa corne, Valaróma, était une terreur pour les serviteurs des ténèbres. Son épouse est Vána, la Toujours Jeune et sœur de Yavanna. Lorsqu'elle marche, des fleurs poussent sur son chemin et les oiseaux chantent comme jamais.[1]

Autres noms[]

D'autres noms pouvaient être utilisés pour désigner les Valar ou une partie des Valar.

  • Les Aratar  Sindarin  Exalté ) ou Grands d'Arda étaient les huit plus grands des Valar : Manwë, Varda, Ulmo, Yavanna, Aulë, Mandos, Nienna et Oromë. Melkor, le plus puissant de tous, n'est pas compté parmi eux du fait qu'il ne soit plus considéré en tant que Valar.
  • Irmo et Mandos étaient frères et seraient appelés ensemble les Fëanturi  Quenya  Maîtres des Esprits ).
  • Dans certaine version antérieur du légendaire, le terme de Dieu pouvait être directement utilisé pour désigner les Valar.[6]
  • Les termes de Valur et Valir désignèrent, pendant une courte période, respectivement les Valar masculin et les Valar féminin.[7]

Pouvoirs et abilités[]

Comme les autres Ainur, les pouvoirs des Valar étaient mystérieusement ambigus. Les Valar avaient des capacités similaires et supérieures aux Maiar, telles que le contrôle de la lumière et du feu ou la transformation en de nombreuses formes.

Les Valar pouvaient combiner leur pouvoir comme lorsqu'il élevèrent la vaste île de Númenor jusqu'à la surface de la mer.

Galerie[]


Affiliations[]

Ainur
Valar
AulëEstëIrmoMandosManwëMorgothNessaNiennaOromëTulkasUlmoVairëVánaVardaYavanna
Maiar
AiglesAlatarArienBalrogsEönwëDraugluinGandalfGothmogIlmarëMelianOssëPallandoRadagastSalmarSaroumaneSauronThorondorThuringwethilTilionUinenUngoliant

Notes et références[]

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 et 1,6 Le Silmarillion, Valaquenta
  2. Le Silmarillion - Quenta Silmarillion - Chapitre I : Au commencement des jours
  3. Le Silmarillion - Quenta Silmarillion - Chapitre IX : La Fuite des Ñoldor
  4. Le Silmarillion - Quenta Silmarillion - Chapitre XXIV : Le Voyage d'Eärendil et la Guerre de la Grande Colère
  5. Le Silmarillion - Les Anneaux de pouvoirs et le Troisième Âge
  6. Histoire de la Terre du Milieu - Livre I : Le Livre des contes perdus - Index
  7. Histoire de la Terre du Milieu - Livre I : Le Livre des contes perdus - Chapitre II : La Musique des Ainurs (chapitre)
Advertisement