Wiki Le Seigneur des Anneaux

Chers utilisateurs et utilisatrices, bienvenue sur le wiki ! Pour profiter entièrement du Wiki Le Seigneur des Anneaux, connectez-vous !

EN SAVOIR PLUS

Wiki Le Seigneur des Anneaux
Advertisement
Wiki Le Seigneur des Anneaux

Le Sindarin était la langue elfique la plus parlée de la Terre du Milieu. Elle était la langue maternelle des Sindar ou Elfes Gris.


Histoire[]

Le sindarin descend de l’eldarin commun, la langue principale des Eldar lorsqu’ils se rendaient à Valinór.

Une des grandes branches des Elfes, les Ñoldors, acquit cette langue comme quotidienne pour plusieurs raisons : pour des raisons traditionnelles d’abord, pour la supériorité linguistique et enfin pour des tisons politiques puisque quand Elu Thingol le roi des Elfes Gris apprit que les Ñoldor avaient massacré à Alqualondë les Teleri, parents des Sindar, il refusa à l'avenir d'entendre parler quenya et en interdit l'usage à ses sujets. Le Quenya ne se maintint finalement que comme langue cérémonielle en usage chez les Ñoldor.

Exemple de poèmes[]

« A Elbereth Gilthoniel,
silivren penna míriel
o menel aglar elenath!
Na-chaered palan-díriel
o galadhremmin ennorath,
Fanuilos, le linnathon
Nef aear, sí nef aearon! »
Ce texte se traduit par :
« Ô Elbereth Enflammeuse d'étoiles,
dans un éclat argenté de joyaux chatoyants,
la gloire de la troupe des étoiles descend du firmament !
Ayant regardé vers le lointain
depuis les contrées emmaillées d'arbres de la Terre du Milieu,
je chanterai pour toi, Toujours-blanche,
de ce côté de l'océan, ici de ce côté du Grand Océan ! »

Phonétique et écriture[]

Consonnes[]

Le Sindarin possède les consonnes suivantes :

Labiale Dentale Alvéolaire Palatale Vélaire Labiovélaire Glottale
Occlusive p p b b t t d d k c g g
Nasale m m n n ŋ ng
Fricative ou spirante f f, ph v v, f θ th ð dh s s ɬ ɬ19 (j) i x ch ʍ hw w w h h
Latérale lh l l
Roulée rh r r

Remarques :[]

  • Les lettres en gras sont les consonnes telles qu'on les écrit, et les lettres qui ne sont pas en gras sont telles qu'on les prononce.
  • Aucune autre consonne que celles-ci n'existent en Sindarin, mais il y a des voyelles (ci-dessous).


Voyelles[]

Le Sindarin possède des voyelles brèves et longues (celles-ci marquées dans l'orthographe romanisée par un accent aigu), ainsi qu'une série de diphtongues. Les-voici :

Degré d'aperture Monophtongues Diphtongues
Antérieure Postérieure
Non arrondie Arrondie Non arrondie Arrondie en i en e en u
Fermée i ií y yý u uú ui ui
Mi-ouverte ɛ e œ œ ɔ o ɔː ó ɛi ei ɔɛ oe
Ouverte ɑ a ɑi ai ɑɛ ae ɑu au, aw

Remarques :[]

  • Le Sindarin possède également des voyelles surlongues, marquées dans l'orthographe par un circonflexe : â, ê, î, ô, û, ŷ. Il ne semble toutefois pas s'agir de phonèmes distincts, mais essentiellement d'allophones des autres voyelles.


Ecriture[]

En Terre du Milieu, le Sindarin s'écrivit d'abord en runes, avant que les Ñoldor n'introduisent l'usage des lettres elfiques, le tengwar.

. La transcription romanisée de Tolkien permet de prévoir régulièrement la prononciation, ce n'est toutefois pas une orthographe rigoureusement phonologique :

  • certains faits d'allophonie sont transcrits, notamment les voyelles surlongues.
  • la transcription des sons [f] et [v] est assez complexe ; [v] est normalement noté v, mais f en fin de mots et (parfois) dans la combinaison [vn], transcrite fn ou vn ; [f] est transcrit ph en fin de mot ou lorsqu'il dérive d'un [p] par mutation (voir plus haut), f sinon. En noldorin, ph ne paraît pas avoir été employé, et f est souvent utilisé entre voyelles pour noter [v], ce qui rend cette graphie équivoque ; Tolkien a alors parfois utilisé ff pour [f] afin de lever l'ambiguïté ;
  • en noldorin, Tolkien a hésité entre ð, dh et parfois ðh pour transcrire le son [ð] ; ð est parfois employé aussi en sindarin proprement dit ;
  • ng note [ŋg] en milieu de mot et [ŋ] ailleurs ;
  • aw se substitue à au en fin de mot ;
  • en milieu de mot, les digrammes comportant un h en second élément créent quelques ambiguïtés, car ils notent parfois un véritable groupe de consonnes plutôt qu'une fricative.


Vocabulaire[]

Quelques mots de base[]

Mot Traduction Prononciation Équivalent en Quenya
terre amar, ceven ['ɑ.mɑr] ['kɛ.vɛn] ambar, cemen
ciel menel ['mɛ.nɛl] menel
eau nen ['nɛn] nén
feu naur ['nɑur] nár
homme benn ['bɛnː] nér
femme bess ['bɛsː] nís
manger mad- ['mɑd-] mat-
boire sog- ['sɔg-] suc-
grand beleg, daer ['bɛ.lɛg] ['dɑɛr] alta, halla
petit niben, tithen ['ni.bɛn] ['ti.θɛn] pitya, titta
nuit ['duːː] lóme
jour aur ['ɑur] aure,

Usages après Tolkien[]

Le Sindarin, transformé en Néo-Sindarin, a été utilisé dans les adaptations cinématographiques du Seigneur des Anneaux et du Hobbit.


Langues
EldarinHobbitonKhuzdulLemberinNoir ParlerQuenyaQuenya-LexiqueSindarinTaliskaTelerinValarinVinyar TengwarWestron
Wikipedia-logo-v2.png
Cette page utilise, totalement ou en partie, du contenu provenant de Wikipédia. La page d‘origine se trouvait à l'adresse Sindarin. La liste des auteurs est accessible dans l‘historique de la page. Comme sur le Wiki Le Seigneur des Anneaux, le texte de Wikipédia est disponible sous la licence de documentation libre GNU.
Advertisement