Wiki Le Seigneur des Anneaux

Chers utilisateurs et utilisatrices, bienvenue sur le wiki ! Pour profiter entièrement du Wiki Le Seigneur des Anneaux, connectez-vous !

EN SAVOIR PLUS

Wiki Le Seigneur des Anneaux
Advertisement
Wiki Le Seigneur des Anneaux
Cet article traite des Númenóréens Noirs. Pour les Númenóréens seulement, voir Númenóréens.


Les Númenóréens Noirs, initialement nommés Hommes du Roi, étaient un groupe déchu de Númenóréens descendant de ceux qui étaient fidèles à la couronne Númenóréenne mais en opposition aux Valar et aux relations avec les Elfes (principalement les Eldar). Après l'arrivée de Sauron avec Númenor (sous l'identité d'Annatar), ces Númenóréens écoutèrent ses paroles et furent rapidement corrompus par lui. Ils adoraient les Ténèbres et ses seigneurs (Melkor et plus tard Sauron) et opprimaient les Hommes restés en Terre du Milieu. Depuis lors, ils étaient les serviteurs de l'Ennemi et les adversaires acharnés des Dúnedain.

Histoire[]

Second Âge[]

Origines[]

Au fur et à mesure que le pouvoir et la connaissance des Númenóréens grandissaient au cours du Deuxième Âge, ils devinrent de plus en plus préoccupés par les limites imposées à leur contentement dans le monde - et finalement à leur pouvoir - par la mortalité, dont ils commencèrent à remettre en question le but.

Au fil du temps, ils commencèrent à craindre de plus en plus la mort et souhaitèrent finalement y échapper. Ainsi, les Númenóréens devinrent jaloux des Elfes immortels (les Eldar), auxquels ils étaient devenus physiquement semblables en récompense d'Ilúvatar pour avoir été leurs alliés. Cependant, les Eldar ont toujours cherché à rappeler aux Hommes de Númenor que la mort était un cadeau d'Ilúvatar à tous les Hommes, et que perdre foi en Ilúvatar serait hérétique.

Néanmoins, après 2221 D.A., lorsque Tar-Ancalimon devint roi de Númenor, la majorité commença à rompre avec les voies de leurs ancêtres, abandonnant la vénération d'Eru et des Valar. Ces « Hommes du Roi » sont donc devenus de plus en plus prédisposés à la corruption de Sauron après son arrivée à Númenor.

Finalement, dans les dernières années de Númenor, son roi Ar-Pharazôn, extrêmement puissant mais âgé, qui était devenu « effrayé par la vieillesse », fut persuadé par Sauron qu'Ilúvatar était un mensonge inventé par les Valar, et le séduit dans le culte de Morgoth. Au sein de Númenor, la majorité a immédiatement emboîté le pas, et ce culte a rapidement traversé l'océan lorsqu'ils naviguèrent vers l'est depuis Númenor, vers la plupart des colonies de Númenor en Terre du Milieu où le groupe commenca.

Le "groupe" prospéra en Terre du Milieu, en particulier à Umbar après la destruction de Númenor. Ils continuèrent à s'opposer aux Fidèles, dont sont issus les Rois d'Arnor et de Gondor. Les Hommes du Roi sont restés fidèles à Sauron et leur durée de vie a commencé à décliner avant même la Chute.

Trois des neuf Spectres de l'Anneau (dont vraisemblablement le Roi-sorcier d'Angmar) peuvent être considérés parmi les premiers et les plus puissants Númenóréens qui ont été corrompus par Sauron, 1000 ans avant la Chute. Ils ont servi Sauron, étant asservis à sa volonté, le sont devenus à cause de leur soif de pouvoir ou de connaissance.

Ces « arts noirs », qui ont surgi à la suite de leur culte de l'obscurité et de Melkor, ont marqué la division finale et irrévocable entre les « Hommes du roi » et la minorité connue sous le nom de « Fidèles » Númenóréens, ou les 'Elendili', qui ont gardé leur ancienne foi en Ilúvatar. Ces Hommes du Roi étaient aussi probablement les premiers traits culturels de ceux qui sont devenus connus par la suite sous le nom de Númenóréens noirs.

Après la chute de Númenor[]

Pendant de nombreux siècles après la Chute, les descendants des « Hommes du Roi » ont conservé des colonies en Terre du Milieu, ce qui est devenu le plus septentrional et le plus célèbre de leurs royaumes en exil, Umbar.

La plupart de ces quelques Númenóréens qui n'avaient jamais désavoué les Eldar, et étaient toujours restés fidèles à leur croyance en Ilúvatar, ont également survécu à la destruction de leur patrie, et ils ont établi leurs propres royaumes en exil au nord d'Umbar, dans des colonies familières et amicales. Les Fidèles Númenóréens considéraient leurs homologues du sud comme des renégats et comme étant responsables de la chute de Númenor. Les Númenóréens noirs avaient une opinion tout aussi basse des « Fidèles » et de leurs descendants.

Seuls deux seigneurs des Noirs Númenóréens sont nommés à l'époque de la fin du Deuxième Âge : Herumor et Fuinur. Comme tous les Númenóréens Noirs et les « hommes du roi » avant eux, Herumor et Fuinur désiraient le pouvoir sur les hommes d'autres races inférieures, et ils « atteignirent un (grand) pouvoir parmi les Haradrim », les peuples voisins d'Umbar. Leur sort est inconnu, mais ils ont probablement été vaincus avec Sauron dans la Guerre de la Dernière Alliance.

Troisième Âge[]

Le triomphe de la Dernière Alliance des Elfes et des Hommes marqua le déclin de la race noire Númenóréenne et la fin de sa supériorité raciale. Néanmoins, l'élite noire númenoréenne survécut au moins à Umbar pendant plus de mille ans après la chute de Númenor, conservant une grande influence à Haradwaith.

Les Númenóréens noirs sont absents de l'histoire enregistrée après leur défaite par Ciryaher du Gondor en 1050 T.A., qui a brisé leur pouvoir pour de bon, mais une sorte de population a manifestement vécu dans la dernière partie du Troisième Âge. La reine Berúthiel, épouse du roi du Gondor, Tarannon Falastur, était une Númenoréenne noire, originaire d'un royaume quelque part au sud d'Umbar. Son mariage était une union sans amour et était vraisemblablement un compromis politique. De plus, la Bouche de Sauron, qui s'est moquée de l'armée du roi Elessar devant la Porte Noire, a été décrite à la fois comme un Númenóréen noir et un « Renégat ».

Langage[]

Les Númenóréens Noirs ne parlaient pas le Westron, mais conservaient probablement leur ancienne langue adûnaïque, en parlant un dialecte. (Dans The Notion Club Papers, une partie de Sauron Defeated, Arundel Lowdham a cité deux descendants de l'Adûnaïque classique. L'un d'eux devait être le Westron, l'autre la langue des Númenóréens Noirs).

Apparitions dans les adaptations[]

Jeux Vidéo[]

Dans Le Seigneur des Anneaux Online, les Númenóréens Noirs sont au service des Angmarim et vivent à Carn Dûm en Angmar et ont servi Mordirith et plus tard Amarthiel.

Dans Le Seigneur des Anneaux : La Guerre du Nord, Agandaûr était un Númenóréen Noir, et est le principal antagoniste du jeu.

Dans le scénario du Seigneur des Anneaux : La Bataille pour la Terre du Milieu II : L'Avènement du Roi-Sorcier, les Númenoréens Noirs ont été conquis et soumis par le Roi-Sorcier, et servent d'unités d'"élite" d'Angmar. Ils sont dépeints comme portant des masques de fer redoutables, fiers de leur héritage en tant que « Hommes du Roi ».

Ils apparaissent dans bien d'autres jeux vidéo.

Films[]

Ils apparaîtront obligatoirement dans la Série Amazon Seigneur des Anneaux, récemment dévoilée comme la série la plus chère de tous les temps.

Notes et Références[]

Advertisement