Wiki Le Seigneur des Anneaux

Chers utilisateurs et utilisatrices, bienvenue sur le wiki ! Pour profiter entièrement du Wiki Le Seigneur des Anneaux, connectez-vous !

EN SAVOIR PLUS

Wiki Le Seigneur des Anneaux
Advertisement
Wiki Le Seigneur des Anneaux

Morgoth  Sindarin  Noir ennemi ) ou Melkor est un Valar déchu et le premier Seigneur des Ténèbres. Il sera pendant le Premier Âge la principale menace des Elfes, des Hommes et des Nains. Il est le maître de Sauron, son plus fidèle lieutenant. Contrairement aux autres Valar, à part répandre les ténèbres il n'a pas vraiment de "spécialité" comme Sulimo qui gère le vent ou Mandos les âmes.

Histoire[]

Début de sa malfaisance[]

Naissance et Caractéristiques[]

Melkor fut créé par la pensée d'Eru Ilúvatar. C'est le plus puissant des Ainur et aussi le frère de Manwë. Lorsque les Ainurs jouèrent la Grande Musique et créèrent Arda, il chercha à jouer sa propre musique et non celle voulue par Ilúvatar.

Errance[]

Après la Grande Musique, il se fit chasser par Tulkas et Melkor erra seul dans l'obscurité d'Arda. C'est ainsi qu'il se replia vers les Ténèbres. Il attendit le moment propice pour distraire Tulkas et sortir de l'ombre. Il créa les forteresses sombres d'Utumno et d'Angband au nord du Beleriand.

Emprisonnement puis libération[]

Lorsqu'il fut vaincu une première fois par Tulkas en 1500 A.L. après la première offensive des Valars, il fut jugé et enchaîné pendant plusieurs siècles, après sa peine et après avoir plaidé sa cause devant Manwë, il fût libéré sur parole mais il continua de répandre le mal à Valinor par ses mensonges et ses manipulations.

Années des Lampes[]

Règne des Valar[]

Après le départ de Melkor, les Valar calmèrent les tumultes du monde, et se mirent à le commander afin de préparer la venue des Elfes. Pour éclairer le monde, ils construisirent deux Grandes Lampes en Terre du Milieu et fixèrent leur lieu d'habitation au milieu de ces deux Lampes.

Retour du mal[]

Pendant ce temps, Melkor rentra en Arda avec les différents esprits Maiar qui étaient sensibles à sa musique (qu'il avait corrompus), et construisit une puissante forteresse dans l'extrême nord de la Terre du Milieu qu’il nomma Utumno. Pour la défendre, il créa les montagnes de l'Est dans le nord-est de la Terre du Milieu, à l'Est de la mer de Helcar.

La saleté se leva dans le Nord, et les Valar surent que Melkor était revenu avec force. Avant qu'ils ne puissent commencer à le rechercher, Melkor sortit d'Utumno et détruisit les Lampes en 3450 A.L. Le feu des Lampes brûla une grande partie du monde, séparant la Terre du Milieu en plusieurs continents. Le continent d'Aman fut ainsi créé. Ce que l'on nomme la Terre du Milieu est une partie de la Terre du Milieu originelle.

Melkor et Ungoliant tuant les deux arbres.

Prospérité d'Aman[]

Les Valar se retirèrent dans le continent d'Aman et ils construisirent Valinor en 3450 A.L. Ce faisant toutefois, ils donnèrent le champ libre à Melkor pour règner sur la Terre du Milieu. En conséquence, le continent était dans l'obscurité, et Melkor le remplissait de ses créatures. Pendant ce temps, Melkor construisit sa seconde forteresse, Angband, dans l'ouest, comme une défense contre les Valar. Angband fut contruite dans les Montagnes de Fer, et Melkor donna le commandement de cette forteresse à Sauron, son lieutenant.

Mais les Valar ne savaient pas vraiment où les Enfants d'Ilúvatar (les Elfes) s'éveilleraient. Ils étaient donc réticents à faire la guerre contre Melkor, craignant que l'affrontement de leurs pouvoirs ne tuent les Enfants d'Ilúvatar. C'est pour cela que la plupart d'entre eux restèrent en Aman et abandonnèrent la Terre du Milieu. Pour cette raison, Melkor découvrit les Elfes avant les Valar, en captura beaucoup d'entre eux, et les transforma par la torture et autres techniques en Orques.( C'est ce que Tolkien avait décidé au départ, mais il trouva ce procédé trop étrange et il y avait trop d' incohérences,et il décida de trouver une autre façon de faire).

Années des Arbres[]

Guerre des Puissances[]

Quand le Vala Oromë découvrit où les Elfes étaient, il prit des mesures immédiates contre Melkor, ce qui conduisit à la Guerre des Puissances.

Capture de Morgoth[]

Les Valar attaquèrent Melkor et ce dernier se retira dans Utumno. Après un long siège, les Valar parvinrent à ouvrir les portes et Melkor fut capturé. Melkor fut attaché avec Angainor et ramené à Valinor. Là, il demanda pardon, mais il fut jeté dans les Cavernes de Mandos pendant trois siècles. Cependant, dans leur hâte de renverser Melkor, les Valar laissèrent beaucoup de fosses et de voûtes de Utumno inexplorées, et Sauron était toujours en fuite. En outre, ils ne capturèrent pas les Balrogs, qui se réunirent dans les ruines d'Angband et entrèrent dans une longue hibernation, attendant le retour de leur Maître.

Libération du Grand Ennemi[]

Après le passage de nombreuses années, Melkor fut amené devant Manwë et feignit la repentance. Incapable de comprendre le mal de Melkor, ce mal étant absent de ces êtres, Manwë l'ordonna de le relâcher 1400 A.A. Au début, il semblait que le mal de Melkor ait été guéri. En effet, tous ceux qui cherchaient son conseil et son aide dans ce moment-là en bénéficiaient grandement. Cependant, Tulkas et Ulmo étaient tous les deux très lents à oublier les maux de Melkor, et le surveillaient de près. En vérité, Melkor était plus rempli de malice que jamais, et utilisa sa ruse afin d'élaborer un moyen de ruiner Aman. En voyant le bonheur des Elfes et se souvenant que c'était pour eux qu'il fut renversé, Melkor désirait par-dessus toutes choses à les corrompre et/ou à les détruire. De toutes les trois principaux groupes d'Elfes, il trouva les Noldor ouverts à ses paroles, et ainsi dirigea sa haine presque exclusivement contre eux.

Manipulations[]

Morgoth, premier Seigneur des Ténèbres

Il répandit ses mensonges concernant les intentions des Valar pour amener les Elfes à Aman, en leur disant, entre autres , la venue des Hommes, dont les Valar n'avaient pas révélé l'existence aux Elfes. En raison de ses mensonges soigneusement élaborées, beaucoup de Noldor commencèrent à croire que les Valar les avaient amenés à Aman, afin que les Hommes puissent hériter la Terre du Milieu, prendre les terres et la gloire qu'ils auraient dû avoir. Finalement, une Ombre tomba sur le peuple des Noldor, et ils commencèrent ouvertement à se rebeller contre les Valar. Parmi eux il y avait Fëanor, le fils aîné du roi Noldor Finwë et qui était le chef des Noldor mécontents. Bien qu'il détestait et craignait Melkor, sa fierté écrasante lui causa d'être le plus virulent des Noldor face aux Valar.

Temps de troubles[]

Pour leur part, les Valar n'avait pas connaissance de l'œuvre de Melkor, et virent Fëanor comme une source de troubles pour les Noldor. Bien que perturbés, ils laissèrent la situation se poursuivre jusqu'au jour où Fëanor menaça son frère Fingolfin avec violence à un tel point que les Valar le convoquèrent à Valinor pour qu'il explique son attitude. Le témoignage de Fëanor révéla les mensonges de Melkor et Tulkas quitta Valinor afin de capturer Melkor. Mais Melkor resta introuvable. Après un temps, il alla à Formenos et feint l'amitié à Fëanor afin d'acquérir les Silmarils créés par l’elfe en 1450. Mais Fëanor, voyant l'avidité de Melkor, refusa et ferma les portes de Formenos devant le plus puissant être de Arda.

Destruction des Arbres[]

Melkor passa invisible au sud d’Aman, pour voir Ungoliant l’Araignée, promettant d’assouvir sa faim. Ils revinrent à Valinor, avec l'intention de détruire les Arbres. En 1495 A.A., pendant une période de festival, Melkor et Ungoliant attaquèrent soudainement. Melkor frappa d'une grande lance les Arbres et Ungoliant bu la sève qui coule des blessures, drainant les Arbres et les empoisonnant. Les Abres, rapidement desséchés et morts, plongent dans l'obscurité complète Aman pour un temps.

Arrivée désatreuse à Formenos[]

Dans la peur et la confusion qui suivit, Melkor se renda à Formenos et s'y cacha. Là, il tue Finwë, père de Fëanor, et vole les Silmarils avec tous les autres gemmes qui étaient là. Les Silmarils brûlèrent la main de Melkor, lui causant une douleur immesurable, mais il ne les lâcha pas. Lui et Ungoliant fuirent vers le Nord, et les Valar leur donnèrent la chasse, mais le pouvoir de Ungoliant les désorientent et tous deux s'échappent. Les deux voleurs traversent le passage de glace Helcaraxë et entrent dans la Terre du Milieu, complétant la vengeance de Melkor. Dans Lammoth, Melkor et Ungoliant se rapprochant des ruines de Angband, Melkor espère s'échapper et fuir sa promesse de nourrir Ungoliant inassouvi.

Trahison d'Ungoliant[]

Toutefois Ungoliant, réduit à néant son plan et s'arrêta avec lui avant qu'ils n'atteignèrent Angband. Elle exiga qu'il lui donne le trésor de Formenos pour assouvir sa faim comme il l'avait promis, et à contrecœur il lui donna les trésors qu'il avait pris, mais il ne lui donne pas les Silmarils qu’il cachait au sein de sa main droite. Avec son refus de rendre les Silmarils, Ungoliant attaque Melkor, tissant sa toile sombre autour de lui.

Réveil des Balrogs[]

Son cri résultant de la douleur et l'angoisse réveille les Balrogs de leur sommeil dans les profondeurs les plus sombres de Angband. Avec une tempête de feu, ils sont venus à son secours, et chassèrent Ungoliant, mais elle s’enfuit. Il a ensuite commencé à reconstruire Angband, et de recueillir ses serviteurs là. Lorsque Fëanor trouva son père mort, il maudit Melkor et le nomma Morgoth, ce qui signifie “Ennemi Noir”, et par ce nom était-il connu pour toujours. Le nom Melkor n'a jamais parlé à nouveau par ses ennemis. Comme Morgoth avait terminé la reconstruction Angband, les débris créés par ses vastes excavations ont créé trois énormes volcans, collectivement connus sous le nom Thangorodrim. Il s’empressa alors de reconstruire ses forces.

Première Bataille du Beleriand[]

A peine rentré du Valinor après avoir volé les Silmaris et détruit les deux Arbres, Morgoth lance ses troupes contre les Elfes Sindar (seuls Elfes à l'époque à habiter le Beleriand). En raison de leur immense infériorité numérique, ils furent presque vaincus sauf en Doriath, où le pouvoir du roi Thingol et de la reine Melian était le plus fort. À l'ouest, les Elfes de Círdan furent assiégés dans leurs cités, tandis qu'à l'est, les Elfes Verts d'Ossiriand subirent une grave défaite, leur seigneur Denethor fut tué au sommet de la colline d'Amon Ereb où il s'était retranché.

Mort de Fëanor & seconde Bataille du Beleriand[]

Fëanor suivit Morgoth en Terre du Milieu avec la plus grande partie des Noldor en rébellion, dans l'espoir de récupérer les Silmarils. C'est cette action qui déclenche la guerre tragique des grands joyaux, dans laquelle les Elfes seraient complètement défaits à la fin. En apprenant l'arrivée des Noldor en Terre du Milieu, Morgoth envoya une armée d'Orques contre Fëanor, espérant de les détruire avant qu'ils ne puissent établir des défenses viables. C'est la deuxième bataille du Beleriand et la première impliquant les Elfes Noldor : Dagor-nuin-Giliath.

Bien que les Noldor étaient en infériorité numérique, ils détruisirent rapidement les Orques; seule une poignée retourna à Angband. Mais Fëanor, dans son orgueil et son arrogance, pensait affronter lui-même Morgoth et il poursuivit les Orques. Bientôt, lui et son avant-garde étaient trop éloignés de leur camp et les orques voyant cela, se retournèrent et livrèrent bataille aux portes d'Angband. En raison de leur proximité avec Angband, un certain nombre de Balrogs ont émergé pour aider les Orques et les Elfes avec Fëanor furent rapidement tués. Fëanor combattait seul et fut frappé par Gothmog, le Seigneur des Balrogs. Même si une force de secours sous le commandement de ses fils l'a sauvé, les plaies de Fëanor étaient mortelles et il périt peu après.

Années du Soleil[]

Premier Âge[]

Apparition de la Lune[]

C'est à cette époque que Fingolfin, qui avait été trahi et abandonné par Fëanor en Aman, vint enfin en Terre du Milieu et que la Lune fit sa première apparition. La tension entre les Elfes se développent rapidement et Morgoth, voyant les Noldor divisés, conçu des plans pour détruire ses ennemis désunis.

Envoi de l'ambassade[]

Peu de temps après la mort de Fëanor, Morgoth envoya au Noldor une ambassade offrant des conditions de reddition, en promettant même de redonner un Silmaril. Maedhros fut d'acord pour recevoir l'ambassade mais celle-ci était venue avec plus de force que ce qui était convenu. Malheureusement pour les Elfes, les forces de Morgoth était la plus grande des deux, et était accompagné de Balrogs. L'ambassade des Elfes fut rapidement détruite à l'exception de Maedhros, qui fut capturé et enchaîné par sa main droite à l'une des nombreuses falaises de Thangorodrim. Morgoth envoit dire au Noldor, qu'il promet de libérer Maedhros à la condition que les Elfes n'aillent plus au Nord et arrêtent leur guerre contre lui. Cependant, de Elfes savent que Morgoth n'honoreras pas sa parole, et ils ne répondent pas à la proposition de Melkor.

Apparition du Soleil[]

Cependant, à sa grande consternation, les Valar créèrent le Soleil qui apparu lorsque les Hommes naquirent à l'Orient de la Terre du Milieu après que la Lune fut déjà apparu 7 fois et qui éblouirent Morgoth et ses serviteurs pour un temps. Pour contrer l'apparition de ces nouvelles lumières, Morgoth envoya des nuages presque impénétrable de fumée des Monts de Fers pour assombrir Hithlum.

Réunification des Elfes[]

Grâce à la confusion et à l'inaction causées parmi les forces de Morgoth par la création de la Lune et du Soleil. Fingon fils de Fingolfin se rendit à Angband, la forteresse de Morgoth et aidé par l'obscurité que ce dernier avait produite sur Hithlum grâce aux fumées des Monts de Fers, il délivra son ami Maedhros, fils de Fëanor et capturé par Morgoth en lui coupant la main car il était attaché à l'un des monts du Thangorodrim. Par cette action, il réconcilia les troupes de son père Fingolfin et celle du père de Maedhros, Fëanor.

Troisième Bataille du Beleriand : Dagor Aglareb[]

Les Elfes réconciliés, Fingolfin et Maedhros remportèrent la bataille de Dagor Aglareb, cette victoire écrasante des Noldor, dirigés par Fingolfin, leur permit de commencer le siège d'Angband qui durera 400 ans.

Création de Glaurung[]

100 ans plus tard, Morgoth envoya une armée dans le nord pour envahir l'Hithlum de ce côté, mais une armée sous le commandement de Fingon la détruisit encore une fois. À ce stade, Morgoth vint à réaliser que les Orques n'étaient pas assez fort pour affronter les Noldor, et il commença à créer des créatures plus fortes pour ses armées. 100 autre années passèrent, et l’apparition du premier Dragon, Glaurung, en l'an 260 P.A. fut une grande réussite pour Morgoth. Sa soudaine apparition dispersa les Elfes menant le siège d'Angband, mais une compagnie d'archers sous le commandement de Fingon l'assailla avant qu'il ne puisse faire beaucoup plus qu'effrayer les Elfes. Comme Glaurung venait à peine d'être créé, sa peau n'était pas encore invulnérable aux flèches elfes et il dû retourner à Angband. Morgoth fut mécontent que Glaurung se révéla aussi tôt, mais finalement les conséquences furent minimes.

Arrivée des Hommes[]

Quelque temps plus tard, quand les Hommes arrivèrent en Beleriand, Morgoth parti d'Angband et marcha parmi les Pères des Hommes dans l'espoir de les corrompre. Afin de de les mettre à son service, il répandit ses mensonges et les jugea plus crédules que les Elfes. Cependant, le renforcement des royaumes elfiques inquiétait Morgoth, et il retourna à Angband. Néanmoins, la plupart des Hommes crurent les mensonges de Melkor et ils se joignirent aux forces de Morgoth. Heureusement, un petit groupe d'Hommes, devenu connu comme les Edain, se méfiait de Morgoth et fournirent aux Elfes des renseignements vitaux sur les faits et gestes de Morgoth dans le Nord.

Quatrième Bataille du Beleriand : Dagor Bragollach[]

Lúthien et Morgoth

Dagor Bragollach est une terrible défaite pour les Elfes et les Edain qui préfigura le désastre des Nírnaeth Arnoediad, « la Bataille des Larmes Innombrables », bien que toutes les armées de Morgoth aient été exterminées. Et que Morgoth lui même ait été bléssé 7 fois par Fingolfin. Cette bataille rompt le siège de Angband.

Cinquième Bataille du Beleriand : Nirnaeth Arnoediad[]

Nirnaeth Arnoediad,« Bataille des larmes innombrables », Fingon est tué par Gothmog, Huor est tué dans les marais du Serech, Húrin est capturé par Morgoth. C'est une défaite sans précédent pour les Eldar et les Edain, qui agrandit le royaume de Morgoth.

Sixième bataille du Beleriand : la Guerre de la Grande Colère[]

Eärendil, fils de Tuor, fils de Huor et d'Idril, la fille de Turgon, roi de Gondolin, construit un bateau, le Vingilot et, part sur les mers pour atteindre Valinor dans le but de demander au Valar de l'aide contre Morgoth. Manwë décide d'envoyer l'armée de Valinor combattre Morgoth. C'est la Guerre de la Grande Colère, qui dure près de quarante-deux ans et se conclut par la chute de Morgoth. Une grande partie du nord de la Terre du Milieu et le Beleriand sont détruits et reconstruits. Morgoth est vaincu, ses armées sont en déroute et les dragons sont presque tous tués.

Destruction du Thangorodrim et Mort du Seigneur des Ténèbres[]

Le Thangorodrim tombe lorsque le plus grand des dragons de Morgoth, Ancalagon le Noir, s'écrase sur lui, tué par Eärendil. Les quelques dragons restants sont dispersés et la poignée de Balrogs survivants partent se cacher dans les profondeurs de la terre. Morgoth se cache au fond d'Angband jusqu'à ce que ses ennemis parviennent à le retrouver. Il leur demande grâce mais cette fois, les Valar se montrent sans pitié. Après lui avoir coupé les mains et les pieds, ils le bannissent « hors des cercles du monde » en l'expulsant d'Arda.

Conséquences[]

Toutefois, les germes des maléfices de Morgoth perdurent sur Arda, notamment par le biais de Sauron, des dragons et des Balrogs. La légende raconte que Morgoth reviendra à la fin du monde. Alors Manwë descendra de son trône, au sommet du Taniquetil, pour l'affronter et le vaincre une dernière fois avant la sentence d'Eru qui, après le combat, révélera la dernière Musique des Ainur. La Guerre de la Grande Colère signera la fin du Premier Âge en l'an 590 P.A. les deux derniers Silmaris seront récupérés puis perdus et la plupart des Elfes retourneront au Valinor exceptés certains tels Gil-Galad, Galadriel ou Thranduil.

Apparitions dans les jeux vidéo[]

241.992x241.992px

La Terre du Milieu : L'Ombre du Mordor[]

Dans le jeu, La Terre du Milieu : L'Ombre du Mordor

  • Un artefact Numénorien représentant Morgoth peut être trouvé à Udun.
  • Il y a également une grotte à Mer de Nurnen portant le nom de la cicatrice de Morgoth.

La Terre du Milieu : L'Ombre de la Guerre[]

Dans le jeu, La Terre du Milieu : L'Ombre de la Guerre :

  • Zog le nécromancien ramène des archers de Morgoth à la vie.

Galerie[]

Affiliations[]

Ainur
Valar
AulëEstëIlmarëIrmoMandosManwëMorgothNessaNiennaOromëTulkasUlmoVairëVánaVardaYavanna
Maiar
AiglesAlatarArienBalrogsEönwëGandalfGothmogMelianOssëPallandoRadagastSalmarSaroumaneSauronThorondorTilionUinenUngoliant


Notes et Références[]

Wiki-wordmark.png
Si vous êtes en possession d'ouvrages, d'articles de qualité, ou de sources fiables ou officielles, vous pouvez nous aider en y a ajoutant les références dans la section "Références".
Advertisement