Wiki Le Seigneur des Anneaux

Chers utilisateurs et utilisatrices, bienvenue sur le wiki ! Pour profiter entièrement du Wiki Le Seigneur des Anneaux, connectez-vous !

EN SAVOIR PLUS

Wiki Le Seigneur des Anneaux
Advertisement
Wiki Le Seigneur des Anneaux


L'Arthedain est l'un des trois royaumes fondés par les Dúnedain du Nord et nés du schisme de l'Arnor en 861 du Troisième Âge.

Géographie[]

La frontière occidentale de l'Arthedain suit le cours du fleuve Lhûn et des Collines des Tours, mais le royaume a une influence jusqu'à l'Ered Luin (les Montagnes Bleues). Sa frontière septentrionale joue le même rôle au-delà des Déserts du Nord jusqu'à la Baie de Forochel. Sa frontière orientale suit la ligne des Hauts du Nord et des Collines du Vent, puis la Grande Route de l'Est, et finalement le cours du fleuve Baranduin (Brandevin).

L'Arthedain est une grande plaine, entrecoupée de petits massifs de collines notamment les Collines du Crépuscule, et enrichie du grand et superbe Lac Evendim. Sa végétation se compose de vastes prairies, de petites forêts de feuillus, et de nombreuses terres agricoles. Son climat comporte probablement de froids hivers, venteux et neigeux, et de doux étés, calmes et assez secs. La Grande Route de l'Est traverse l'Arthedain, venant des Havres Gris puis passant en Rhudaur vers Fondcombe. Le Chemin Vert quant à lui descend depuis Fornost Erain avant de passer en Cardolan en direction de Tharbad.[1]

Histoire[]

Après la mort d'Eärendur, ses trois fils se disputèrent le pouvoir, provoquant une crise de succession entre les trois grandes régions de l'Arnor. Amlaith, le fils aîné d'Eärendur, revendiquait le trône de l'Arnor mais son pouvoir se limita aux frontières de l'Arthedain, tandis que ses deux plus jeunes frères fondaient les royaumes de Cardolan et de Rhudaur. La capitale de l'Arthedain, et sa plus grande ville, se situait à Fornost Erain, à l'extrémité méridionale des Hauts du Nord, et les frontières des trois royaumes frères se rencontraient à la Tour d'Amon Sûl (le Mont Venteux). Annúminas, l'ancienne capitale du Royaume d'Arnor, était située en Arthedain, mais la population du royaume diminuait déjà et bientôt elle fut abandonnée.

À plusieurs reprises, les rois d'Arthedain se succédèrent sur le trône de Fornost en tentant de réunir les trois royaumes afin de refonder l'Arnor. Argeleb Ier revendiqua les deux autres royaumes des Dúnedain du Nord et parvint même à imposer sa suzeraineté sur le Cardolan, mais, en 1300 T.A., le Royaume d'Angmar était apparu à la frontière de l'Arthedain. En 1356 T.A., le souverain de ce mystérieux pays, le Roi-sorcier d'Angmar, chef des Neuf Nazgûl, lançait sa première grande invasion, et Argeleb Ier fut tué au combat dans une bataille, empêchant toute réunification de l'Arnor.

À de nombreuses reprises, le Cardolan et l'Arthedain se sont soutenus contre l'Angmar en envoyant des renforts afin de résister à la menace, mais, en 1409 T.A., le Roi-sorcier lança sa deuxième invasion. La Tour d'Amon Sûl fut assiégée, et Arveleg Ier d'Arthedain y fut tué au combat, mais le palantír put être évacué ; Ostoher de Cardolan périt dans la bataille des Hauts-des-Galgals et le Royaume de Cardolan tomba avec son roi[2] ; la ville de Fornost fut attaquée mais défendue avec succès, et Araphor, fils d'Arveleg, repoussa les envahisseurs. Le Royaume d'Arthedain ne survécut que grâce au soutien des Elfes des Havres Gris, de Fondcombe, et de Lothlórien.

En 1636 T.A., le Royaume d'Arthedain ne fut pas très affecté par la Grande Peste, mais la population continuait de décliner et, en 1601 T.A., le roi Argeleb II avait accordé l'autonomie à certaines des meilleures terres agricoles repeuplées par les Hobbits, donnant ainsi naissance à la Comté. En 1851 T.A., le roi Araval remporta une grande victoire sur l'Angmar et tenta de relever le Cardolan, mais les colons furent chassés et tués par les Êtres des Galgals.

En 1940 T.A., l'Arthedain renoua le contact avec le Gondor, percevant que les deux royaumes étaient attaqués par une méchanceté coordonnée, et Arvedui d'Arthedain épousa Fíriel, fille du roi Ondoher de Gondor. Quatre ans plus tard, le Roi-sorcier repassait à l'offensive et les Gens-des-Chariots reprenaient leurs attaques contre le Gondor, empêchant l'un des royaumes de secourir l'autre. Le roi Ondoher fut tué au combat et Arvedui revendiqua la couronne du Gondor, citant sa propre descendance d'Isildur et la descendance d'Anárion de sa femme, fille du défunt roi. Le conseil du Gondor rejeta sa demande, empêchant la réunification des Royaumes en exil.

En 1974 T.A., le Roi-sorcier lança finalement sa troisième et dernière invasion. La ville de Fornost fut perdue et Arvedui en fut chassé, un an trop tôt, car Eärnur, fils du roi de Gondor Eärnil II, arrivait avec une armée de secours envoyée depuis le Sud. En 1975 T.A., l'armée du Gondor, avec le soutien des Elfes des Havres Gris et de Fondcombe, écrasa définitivement le Roi-sorcier d'Angmar à la bataille de Fornost. Arvedui avait été perdu en mer et il était mort noyé dans la Baie de Forochel. Le Royaume d'Arthedain disparut avec son roi, mais son fils Aranarth et sa longue lignée d'héritiers survécurent au travers des Rôdeurs du Nord. Aragorn sera issu de cette même lignée.

Etymologie[]

Arthedain est un mot sindarin signifiant "Royaume des Edain".

Galerie[]

Notes et références[]

  1. Jeu de Rôle des Terres du Milieu, #3000 Le Royaume d'Arthedain.
  2. Jeu de Rôle des Terres du Milieu, #3700 Le Royaume perdu du Cardolan.
Advertisement