Wiki Le Seigneur des Anneaux

Chers utilisateurs et utilisatrices, bienvenue sur le wiki ! Pour profiter entièrement du Wiki Le Seigneur des Anneaux, connectez-vous !

EN SAVOIR PLUS

Wiki Le Seigneur des Anneaux
Advertisement
Wiki Le Seigneur des Anneaux
Cet article traite du Seigneur Amandil. Pour le Roi de Númenor, voir Tar-Amandil.

Amandil (Quenya l'amoureux  d'Aman) est le dernier seigneur d'Andúnië à Númenor descendant d'Elros et père d'Elendil. Il partit pour Valinor et ne revint pas, la manière dont il est mort reste inconnue.



Dans sa jeunesse, il était très proche de Pharazôn, l'héritier du trône[1].

En 3262 D.A., Sauron est ramené prisonnier à Numenor, mais très vite il séduit le roi et la plupart de ses conseillers. Amandil devient alors le chef de file de ceux qui s'opposent aux conseils de Sauron, et qui se nommaient eux-mêmes les Fidèles[1]. A cette époque, Amandil reçut les Sept Pierres, ou Palantír, en cadeau de la part de ses amis Eldar, qui seront sauvées par son fils Elendil dans sa fuite.

A partir de 3310 D.A., le roi commence la construction d'une armada pour envahir Valinor. Pour contrer ce projet, comme son ancêtre Eärendil, Amandil décide de partir demander conseil et aide auprès des Valar et sauver Númenor. Avant de partir, il fait venir son fils Elendil, et lui conseil de se préparer à fuir car il pressent que son ambassade est presque sans espoir. Une nuit, il embarque dans un petit navire avec trois serviteurs qui lui sont chers. Plus personne n'entendit parler de lui et sont destin n'est pas connu[1].

Notes et Références[]

  1. 1,0 1,1 et 1,2 Le Silmarillion, partie III, Akallabêth
Advertisement